Rechercher
  • Hélène Macaire

Anxiété, Déviance à la norme & Courage de créer son œuvre d'art.

Une partie de nos mécanismes d’anxiété vient du fait que nous n’écoutons pas notre vérité intérieure. Que nous ne faisons pas les choix congruents avec nos aspirations véritables. Que nous ne créons pas notre œuvre.


Notre corps nous envoie alors le message - généralement sous forme d'oppression ou de tension physique - que ce que nous faisons ou nous sentons obligés de faire est dissonant par rapport à qui nous sommes vraiment. Par rapport à nos véritables désirs et convictions.


Pourtant, pour suivre notre vérité intérieure, pour faire ce choix d'amour profond et durable de nous-même, nous allons devoir à de multiples reprises transgresser des normes intériorisées. Dévier par rapport à des schémas cognitifs et émotionnels normatifs, encodés profondément dans notre corps.


Le doute et l’anxiété que nous ressentons sont dans ce cas précis le résultat du mécanisme mental suivant : à la façon de l’Âne de Buridan qui hésite entre un sac d’avoine et un seau d’eau, et qui faute de déterminer s’il a davantage faim ou soif, finit par mourir, nous n’arrivons pas à trancher entre le fait de suivre notre vérité et le fait de suivre la norme intériorisée. Alors nous restons comme bloqués en nous-mêmes, à donner des tours de rond-point sans trancher. En espérant vaguement qu'à un moment donné l'extérieur décidera pour nous. Que la situation se résoudra d'elle-même.


Car nous avons en réalité peur de deux choses : nous avons peur de nous trahir en ne suivant pas la voie de l’intégrité ET nous avons peur de nous faire punir si nous ne suivons pas la voie de l’obédience et de la conformité. Les deux perspectives nous semblant toutes deux peu désirables, nous optons alors pour la stratégie suivante : nous ne nous polarisons pas.


Nous restons dans cet état a priori confortable d’indétermination. Quand, en réalité, nous signons notre lent arrêt de mort en nous vidant énergétiquement par faute de sève, par faute de désir et par faute de croissance personnelle.

The only way out is up. L'expression toujours plus forte et toujours plus juste de votre oeuvre nous demande d'assumer en effet notre singularité, notre a-normalité. Elle nous demande le courage d'assumer de nous polariser, de poser publiquement le fait que vous croyez A plutôt que B, vous désirez X plutôt que Y. Et ce peu importent le regard social ou les conséquences en termes d'image, de réputation ou d'incertitude.


Pour sortir de votre mécanisme d'anxiété, vous allez devoir :

  • Identifier précisément les situations dans lesquelles vous ressentez du doute et de l'anxiété. (SITUATION)

  • Poser la conviction, le désir intérieur que vous n'osez pas connecter et suivre car ils vous terrifient. (POLARISATION)

  • Identifier les normes intériorisées auxquelles vous déviez en vous polarisant, en osant suivre votre vérité intérieure (TRANSGRESSION)

  • Dépasser vos bullshits, à savoir les peurs activées par le fait de dévier de normes intériorisées et de vous faire punir pour cette transgression (PUNITION)

... Pour enfin vivre de manière apaisée votre vérité. Et donner de manière sereine et résolue les contours et l'ampleur réellement désirés à votre œuvre d'art.




60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout