Rechercher
  • Hélène Macaire

Mort, libido & pouvoir… découvrez les piliers du « Business as an exciting work of art ».

Comment est-ce que je travaille en tant que coach pour vous faire passer du « business as usual » au « business as an exciting work of art » ?

La réponse est simple : je travaille sur trois piliers – la mort, la libido et le pouvoir – et une énergie, la déviance, dont mon fameux monstre est l’aboutissement.






· La mort est le fait de détruire – consciencieusement et avec peur au départ, avec délectation à l’arrivée – vos schémas limitants, vos paradigmes enfermants, vos représentations mensongères. Autrement dit la façon dont vous avez encodé certaines normes sociales et morales comme des préceptes intangibles à ne jamais venir questionner. « Une bonne personne ne fait pas ça », « pour être un bon professionnel, je dois », « pour être accepté de ma tribu, il faut… ».

· Le pouvoir est le fait de sortir de l’hétéronomie pour accéder à votre libre-arbitre en devenant votre propre norme, votre propre source d’autorité. Développer un pouvoir personnel fort est nécessaire pour vous construire une colonne vertébrale intérieure suffisante pour accueillir votre énergie de déviance. Pour disrupter, il faut être capable de supporter et de transmuter de plus en plus de tension liée justement à cette transgression. Car dans l’innovation, et notamment l’innovation de rupture, ce que vous proposez est « alien », étrange et étranger au champ de conscience actuelle. Il vient la confronter, la questionner, la violenter. Être confortable avec le fait de générer de la turbulence et de l’inconfort dans votre environnement, cela se travaille.

· La libido est le fait de vivre dans le désir et l’excitation par rapport à ce que vous construisez et proposez au marché. Ce que vous créez vous excite. Voir ce qui émerge dans votre esprit à partir des décombres de l’ancien est exaltant. Vous crevez littéralement d’envie de découvrir ce que vous allez créer ensuite. De vous surprendre vous-même. Cet état n’a rien à voir avec la simple motivation. Cela reviendrait à comparer le plaisir agréable à la jouissance. Plus vous allez vers votre singularité d’entrepreneur, plus votre libido est activée car vous créez depuis vous-même et non depuis l’extérieur.

Ces trois piliers interagissent en boucle avec l’énergie de déviance.

Pour développer votre libido, votre pouvoir et votre capacité à mettre à mort l’ancien vous allez devoir oser dévier. Dévier de vous-même, dévier de ce que vous avez appris.

Et, pour dévier de plus en plus jusqu’à assumer votre monstre et votre capacité à disrupter, vous allez devoir vous construire des piliers solides. Pour ne pas vous cramer le cerveau ou crever de peur en cours de route.

En début de processus de coaching, je travaille avec vous sur le « désencodage » de normes et croyances intériorisées légères, dans la mesure où leur transgression génère principalement de la peur. « Si je dis ce que je pense, je vais être rejeté », « si j’ose dire non, mon patron va me punir », « je ne peux pas suivre mon intuition, je n’ai pas de preuves de ce que j’avance », « on a toujours travaillé comme ça, si on fait autrement ca ne marchera pas… ».

Le monstre est l’étape d’après. Quand vous vous êtes redonné suffisamment de liberté personnelle. Quand vous êtes suffisamment costaud, ancré dans vos piliers pour aller du côté de ce que vous percevez comme une transgression morale innommable. Monstrueuse. Terrifiante. De celles qui dans votre esprit vous feront aller brûler en enfer si vous les assumez.


Car c’est en aimant follement votre monstre que vous allez enfin oser accoucher de votre œuvre singulière, de votre style disruptif. Celui autour duquel vous tournez depuis des années sans oser l’approcher.


Vous avez envie de créer à partir de votre monstre ?

Rejoignez mon mastermind Inner Monster.

2 séances par mois sur 5 mois.

Embarquement le 29 septembre 2020.

87 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout