Rechercher
  • Hélène Macaire

Partez à la rencontre de votre génie d’entrepreneur…

Dernière mise à jour : 13 juil. 2020

Je ne vous parle ici pas de compétences, ni même de talents.

La compétence est une capacité à mobiliser une combinaison spécifique de savoirs pour atteindre un niveau de performance donné. Elle est générique et normative. Elle est un objet de mesure par rapport à un référentiel exogène.

Le talent est quant à lui une activité que l’on fait naturellement avec plaisir, efficacité et dans un état de « flow ». Il relève d’une disposition naturelle, d'une aisance agréable.

Ce que j’appelle le génie n’a rien à voir avec des compétences ou des talents. Il peut les mobiliser, bien sûr, pour les mettre au service de son œuvre. Mais il ne se réduit en aucun cas à leur simple expression.

Votre génie, c’est la manifestation de votre singularité. C’est l’expression du « nouveau » que vous êtes venu incarner dans votre vie professionnelle. Ce « nouveau » prend souvent les traits de l’étrange, de l’irrégularité, voire de l’effrayant. Car il vous semble à contre-courant potentiellement d’un monde qui tend à valoriser la norme et les standards prédictibles. Votre génie se situe dans votre ombre, dans ce que vous refoulez. Dans ce que vous avez peur d’exprimer. Car vous le jugez trop « alien », trop incorrect, trop impertinent, trop bousculant.

C'est pour ces raisons que vous connecter à votre génie revient véritablement à faire ce travail de rencontre et d'apprivoisement de votre monstre intérieur.

Nous avons coutume de dépeindre le développement personnel et professionnel comme une addition d’aptitudes, comme une croissance qui nous permet d’atteindre un certain sommet, d’aller dans la lumière.

Je crois que nous connecter à notre génie réside dans un chemin qui est l’exact inverse : il s’agit de descendre en spirale vers nos profondeurs. C’est un développement en "creux", par la soustraction : nous retirons peu à peu nos conditionnements, nos limitations mentales, pour finalement contempler notre monstre. Celui que nous avons enfermé à double tour dans une cage, que nous maintenons prisonnier dans nos entrailles en dépensant au passage une énergie colossale pour le faire taire… et qui meurt d’envie de sortir pour enfin vivre sa vie.


Ce monstre en est un jusqu’à ce que vous fassiez le chemin nécessaire pour le découvrir, le reconnaitre et l’aimer pour ce qu’il est : votre plus beau cadeau. Votre diamant intérieur brut. Votre passeport vers l’expression de votre plus profonde et réelle individualité. Le centre de votre pouvoir créateur.





68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout